Immobilier Geneston - Immobilier Aigrefeuille-sur-Maine - Agence Immobilière Geneston - Agence Immobilière Aigrefeuille-sur-Maine - Immobilier Sud Loire et Immobilier Nord Vendée

Durée (ans) Taux marché
15 1.30
20 1.50
25 1.75
30 2.50

Baromètre des taux mis à jour le 20/06/2017. Taux fixes hors assurances selon votre profil et votre projet. Taux constatés auprès des établissements bancaires.

Simulation Rapide

Montant
Durée
Taux
Mensualités
Coût du crédit

Calculer

Calculez vos frais de notaire
Montant
Durée
Taux
Mensualités
Coût du crédit

Calculer

Calculez vos frais de notaire

Assurance emprunteur : bien choisir son contrat à partir du 26 juillet

 
26
Juil.

Les souscripteurs d'un prêt immobilier à compter du 26 juillet, de même que ceux qui renégocieront leur crédit en cours, auront la possibilité de changer d'assurance emprunteur pendant un an. Tout savoir pour bien choisir cette assurance obligatoire dont le coût peut être très élevé.

 

Tout organisme financier vous consentant un crédit immobilier exige que vous souscriviez un contrat d’assurance décès garantissant que ce crédit lui sera remboursé si vous décédez avant l’échéance ou si, à la suite d’un accident entraînant une grave invalidité, vous vous trouvez dans l’impossibilité provisoire ou définitive de faire face à vos échéances. Votre première décision sera de choisir entre un établissement bancaire classique et une compagnie d’assurances spécialisée, souvent meilleur marché. Un choix parfois difficile à exercer car votre banquier va multiplier les pressions pour être également votre assureur.

 

Toutefois, à partir du 26 juillet, grâce à la loi Hamon, les nouveaux souscripteurs d'un crédit immobilier pourront plus facilement opter pour une assurance emprunteur autre que celle proposée par le banquier qui leur consent le crédit immobilier : à garanties égales, ce dernier ne pourra plus refuser une assurance concurrente présentée par l'emprunteur ; et quand il rejette une assurance concurrente, il devra justifier sa décision par écrit, ce qui devrait limiter les abus...

 

Une chose est sûre : le coût d'une assurance décès, pour des garanties identiques, peut représenter entre 5 et 15% du coût total d’un emprunt, ce qui est loin d'être négligeable même si que nombre d'empunteurs n'ont pas conscience du poids de cette assurance. Voici nos conseils pour bien choisir cette assurance obligatoire contenu (franchises, pourcentage de couverture des mensualités, questionnaire médical, exclusions…).

 

Risques couverts : le décès de l’assuré, mais aussi l’invalidité ou la perte d’emploi

Certes, le décès de l’emprunteur est le principal risque couru par l’assureur, mais ce n’est pas le seul. D’autres ­évé­nements malheureux peuvent le contraindre à prendre en charge le remboursement du prêt consenti, à condition naturellement d’être très graves. Il en est ainsi de la perte totale d’autonomie, définie comme l’incapacité définitive pour l’assuré d’exercer une profession quelconque, avec l’obligation d’avoir recours à une aide permanente pour accomplir les actes de vie quotidienne. En cas d’atteintes physiques moins sérieuses, des indemnités forfaitaires correspondant à des échéances de prêt peuvent être attribuées, mais seulement à partir d’un seuil d’incapacité ­déterminé dans le contrat. La perte d’emploi peut également figurer parmi les risques couverts. Mais attention : cette garantie (facultative) est à la fois très coûteuse, soumise à des délais de carence et de franchise extrêmement longs (jusqu’à 24 mois !) et limitée dans le temps. De plus, les motifs d’exclusion sont nombreux.


 
 

ANP IMMOBILIER

Siège social : 34 place Georges Gaudet - 44140 GENESTON - 02 40 65 95 03 - contact@anp-immobilier.com

Succursale : 3 avenue de Nantes - 44140 AIGREFEUILLE SUR MAINE - 02 28 02 13 98 - aigrefeuille@anp-immobilier.com